Fonctionnement du programme

Le Programme de Stages Pratiques pour Étudiants (PSPE) de Magnet met en contact les employeurs, les étudiants et les intervenants des établissements postsecondaires afin de donner lieu à des possibilités d’apprentissage en milieu de travail de qualité.

Le programme fournit aux employeurs des subventions salariales pour aider à l’embauche d’étudiants de niveau postsecondaire pour des expériences de travail rémunérées. Les étudiants, quant à eux, bénéficient d’expériences de travail de qualité qui les aideront à trouver un emploi dans leur domaine d’études.

Le programme est mis en œuvre par la plateforme Magnet de l’Université Ryerson ainsi que par divers organismes et associations reconnus qui représentent des industries et des secteurs clés du Canada. Ensemble, ils collaborent avec des collèges, des universités, des écoles polytechniques et des cégeps pour :

  • fournir des subventions salariales aux employeurs qui offrent des stages de qualité aux étudiants,
  • créer des occasions de recrutement pour jumeler les étudiants aux bons stages.

Aperçu des subventions salariales

Le financement dans le cadre du programme couvre, pour les employeurs admissibles, jusqu’à 75 % des salaires (jusqu’à un maximum de 7 500 $) par stage.

Admissibilité au programme

Employeurs

  • Entreprises canadiennes enregistrées, les organismes sans but lucratif, les hôpitaux, les établissements de soins de longue durée et les établissements d’enseignement postsecondaire (universités, collèges et polytechniques).
  • Les gouvernements fédéral, provinciaux, territoriaux et municipaux ne sont pas admissibles.
  • S’engagent à payer l’étudiant pour le poste.
  • Sont prêts à fournir une expérience d’apprentissage de qualité à des étudiants de niveau postsecondaire
  • Ont les moyens financiers de rémunérer l’étudiant pour la durée complète du stage (la subvention salariale sera versée après la réception du dernier talon de paie de l’étudiant une fois le stage terminé).

Le gouvernement du Canada a également apporté les changements suivants* au programme en réponse à la pandémie de COVID-19 et ses effets sur les coûts d’exploitation des entreprises et les dates :
- Les employeurs auront la flexibilité de reporter la date de début des stages pour éviter d’annuler ceux-ci.
- Les employeurs pourront faire une demande de financement avant de finaliser la sélection des étudiants à embaucher.
- Les étudiants pourront travailler à domicile.
- Les établissements postsecondaires (universités, collèges et écoles polytechniques) pourront être des employeurs reconnus afin qu’ils puissent offrir des stages enrichissants aux étudiants.
- Les hôpitaux et les établissements de soins de longue durée sont maintenant des employeurs admissibles.
- 1 500 stages ont été réservés pour les employeurs du milieu de la santé du Canada.

* Changements en vigueur jusqu’au 31 mars 2021.

À la suite d’une période de ralentissement, le PSPÉ peut aider les employeurs à renforcer leurs capacités à l’aide de jeunes talents et à couvrir une partie des coûts.

Étudiants

  • Inscrits dans un établissement postsecondaire canadien reconnu.
  • Citoyens canadiens, résidents permanents et personnes à qui la protection des réfugiés a été accordée en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés. Les étudiants internationaux détenteurs d'un permis de travail ne sont pas éligibles.
  • Inscrits à un programme qui comporte un volet d’Apprentissage en Milieu de Travail (par exemple co-op, stage, expérience professionnelle, etc) durant le semestre du stage/de la demande, ou un module AMT optionnel reconnu par l'institution à laquelle ils sont inscrits durant le stage.

Stages

  • Postes à temps plein ou partiel.

  • La combinaison de ce programme avec les crédits d’impôt provinciaux est permise, mais l’employeur a la responsabilité de suivre les lignes directrices de sa province en matière de crédit d’impôt et de consulter un fiscaliste. Veuillez noter que les subventions salariales ne peuvent pas être prises en compte pour les crédits d’impôt, seuls les salaires réellement payés seront pris en compte.

  • Les fonds partiels octroyés par le gouvernement sont permis, mais seulement les fonds de sources non gouvernementales peuvent être subventionnés dans le cadre de ce programme (par exemple, un poste payé à 60 % à l’aide de fonds de subvention provinciaux n’est admissible que pour une subvention sur la portion de 40 % des fonds non gouvernementaux payés par l’employeur).

  • Un stage ne peut être à la fois financé par ce programme et une autre source de fonds fédéraux comme Emplois d’été Canada, la subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) ou tout autre partenaire de prestation du Programme de stages pratiques pour étudiants (la liste complète est affichée ici).

Programmes

S'inscrire